Un audit SEO en 6 points

Chaque site web est unique, possède son propre contenu, ses propres performances ainsi que ses objectifs. Il possède aussi ses mots-clés, ses leviers techniques actionnés, ses backlinks gagnés. Il s’inscrit dans un marché concurrentiel où il faut savoir se démarquer. Voilà pourquoi une stratégie de référencement naturel doit être à son image : irremplaçable.  Pour cela, il faut faire un audit SEO.

L’audit SEO est un diagnostic du référencement naturel d’un site afin d’en évaluer le niveau de performance, d’identifier les pistes de progrès d’un site web.  Voici comment faire un audit SEO en 6 points.

 

Seo

En savoir plus

Pourquoi faire de positionnement audit SEO ?

La qualité d’un site internet ne se définit pas seulement par ses données techniques ni son aspect visuel. Pour Google, si une page web ne respecte pas les normes qu’il impose alors celle-ci sera notée simplement de mauvaise qualité. Ces critères peuvent être au niveau de la structuration ou de la sémantique, par exemple. Par ailleurs, il ne faut pas oublier que Google actualise souvent ses algorithmes (environ une centaine de fois par an). Ainsi, il est conseillé d’établir un audit SEO de façon régulière pour se mettre à jour des nouvelles tendances du moment.

Un audit SEO en 6 points

Comment le réaliser  ?

La vérification de la performance d’un système SEO peut se faire en plusieurs étapes et sur différents aspects du site.

 

  • L’accessibilité : c’est un critère essentiel qu’il faut prendre en compte en premier lieu puisque cela affecte directement la visibilité et l’expérience de navigation d’un internaute. Il faut donc se pencher sur les codes HTML bien écrits et sur les éléments JavaScript assez simples pour être facilement analysé par les bots. L’utilisation de Google Search Console peut aider dans cette tâche.
  • Les données techniques : cette étape permet d’identifier différentes anomalies. On peut citer le temps de chargement de la page, les indexations effectuées sur celle-ci, les problèmes de redirections, les balises dupliquées Mais aussi les erreurs 404, la mauvaise structuration des URL, les soucis de liens par exemple.
  • Les mots clés : ce sont des éléments importants qui font la force de la stratégie SEO. Ils doivent être pertinents, engageants, performants et accessibles pour l’internaute. L’utilisation d’un logiciel peut être d’une grande aide pour vérifier la portée et le poids de ses termes ou phrases clés pour cela.
  • Les pages web : il faut également examiner les balises meta, les URL, le paramètre ALT, les liens présents sur le site. Cela bien entendu, sans oublier d’analyser le contenu proposé. En effet, il est important d’offrir une information pertinente, concise, claire, non dupliquée, originale, captivante, organisée, bref de qualité au visiteur.
  • Les backlinks : ce sont des éléments qui influent beaucoup sur le positionnement d’une page.        Plus ces liens possèdent une autorité et un poids, plus les moteurs de recherche les valorisent ainsi que le site. Il faut donc analyser ces backlinks et supprimer ceux qui nuisent au référencement de la page.
  • L’expérience de l’utilisateur : il faut se souvenir que le client est roi. Ainsi, il faut prendre compte du taux de rebond et en apporter des ajustements pour y remédier si nécessaire. L’analyse du temps passé sur la plateforme (ou sur une seule page) et la satisfaction du visiteur doivent également être considérées.
Un audit SEO en 6 points

Pin It on Pinterest

Share This