Le growth hacking et le un processus d’amélioration continue

Le growth hacking est créé par les startups américaines afin d’apporter une réponse rapide, efficace et efficiente à une nécessité de croissance d’une entreprise.

En effet, les résultats d’un référencement naturel peuvent prendre du temps  si d’autres mesures connexes ne sont pas prises. Les exigences de prospect rapide d’un produit peuvent ne pas être en adéquation avec le temps que devra prendre le référencement naturel.

Marketing digital

En savoir plus

Exigence d’un produit qui répond au besoin du marché

Le premier pas pour les startups est de créer un produit viable et attractif. Elles ont une exigence d’innovation et de grande rapidité. Le marché doit être inondé par un produit qui intéresse les usagers pour que l’entreprise puisse générer des revenus.

Le défi est de faire de telle sorte que le public adhère au produit et pour cela il faudra l’intervention du growth hacking. Cette technique consistera à déterminer le public cible, à identifier leurs besoins et à y répondre le plus rapidement possible.

Le Growth Hacker est un agent polyvalent qui effectue des actions en référencement naturel, qui effectue une veille au niveau des réseaux sociaux et utilise tous les moyens à sa disposition pour accroître le trafic sur les différents canaux de l’entreprise. Il se donne comme objectif de convertir ce trafic en clients, puis en chiffre d’affaires.

De ce fait, le growth hacking est un processus d’amélioration continue. Le milieu économique est en perpétuel mouvement. Les données changent du jour au lendemain. Il faudra une réelle capacité d’adaptation pour survivre et rester performant.

Le growth hacking offre cette possibilité. L’agent suit le rythme du marché et anticipe sur les solutions à apporter aux problèmes des cibles.

Le growth hacking et le un processus d’amélioration continue

Une démarche inclusive dans le processus de développement du growth hacking

Le client est au cœur de la stratégie du growth hacking. Il est au début et à la fin du processus. Il s’agit tout d’abord de prendre les premiers utilisateurs des différents canaux comme échantillons d’étude.

On analyse leur comportement et utilisation du produit ou service pour savoir comment améliorer sa stratégie  et attirer d’autres personnes plus rapidement. 

Ensuite, nous faisons de telle sorte que nos premiers clients deviennent nos relais auprès du grand public. Pour ce faire, il faudra se rapprocher d’eux le plus possible pour qu’ils se sentent impliqués.

Engager directement la conversation avec eux est une technique efficace. Ainsi, ils deviennent vos ambassadeurs et font votre prospect gratuitement. Vous procéderez par élimination, en vous focalisant sur les fonctionnalités les plus sollicitées.

Vous vous concentrerez sur celles-ci pour faire leur promotion et les améliorerez pour des résultats plus probants.

En ayant conscience que l’efficacité doit être au moindre coût, vous ferez tout pour ne pas perdre un client. En effet, fidéliser un client coûte beaucoup moins cher que d’en acquérir un autre. Cette fidélisation demande des efforts continus.

Vous aurez à tester continuellement votre stratégie afin de vous assurer qu’elle reste efficace.

Le growth hacking et le un processus d’amélioration continue

Pin It on Pinterest

Share This