Temps de lecture : 4 minutes

Description des enjeux

Les entreprises sont toutes en quête de croissance. Le growth hacking est l’une des tendances de marketing les plus populaires en ce moment. Ce processus peut s’adapter à toute entreprise, quelle que soit sa taille ou son industrie.

C’est en poursuivant la lecture que vous saurez en quoi consiste exactement le growth hacking.

Ce que vous allez apprendre

Cet article vous en apprendra davantage sur ce qu’est le growth hacking.

Definitions et explication du growth hacking

Le terme qui veut littéralement dire « piratage de croissance » ne doit cependant pas être interprétée dans le mauvais sens. En fait, si le mot « growth » veut dire, effectivement, « croissance », le terme « hacking » se réfère principalement à un ensemble de techniques visant à obtenir la croissance la plus rapide possible d’une entreprise.

Le growth hacking est donc un ensemble de méthodes et d’actions permettant à une entreprise d’atteindre ses objectifs. C’est pour ce faire que les startups américaines ont créé une stratégie de marketing digitale à mi-chemin entre l’informatique et le marketing. Le growth hacking n’est pas une compétence spécifique mais un ensemble de compétences marketing et avant tout une mentalité qui part d’une idée simple : la croissance n’est pas un phénomène naturel, mais une conséquence du travail systématique et méthodologique.

Le growth hacker est un professionnel très prisé dans les startups d’origine anglo-saxonne et dont le rôle est de faire grimper rapidement le trafic des sites et pages de ces entreprises. C’est un agent tenace, créatif et autonome qui met tout en œuvre pour assurer à son entreprise une croissance rapide.

Ses missions consistent dans l’analyse du trafic, le référencement SEO, la programmation informatique aussi appelée développement qui lui permet de développer des hacks. Ce sont des microprogrammes servant à l’automatisation des tâches et l’utilisation en masse de données provenant de l’emailing et des réseaux sociaux. Il utilise toutes les plateformes. C’est en quelques sortes un condensé de marketeur, de Community manager, d’agent call center et de référenceur. Il doit maîtriser tous les réseaux sociaux (social média), utiliser l’e-mailing et la publicité en ligne.

La capitale différence entre l’Inbound Marketing et le Growth Hacking est que l’Inbound Marketing est une stratégie d’acquisition de clients à long terme alors que le Growth Hacking s’appuie sur ces méthodes et l’ensemble de l’arsenal marketing pour générer le plus de prospects possible à court terme.

GROWTH HACKING C’EST QUOI ?

Pourquoi utiliser le growth hacking

Décisionnaires, entrepreneurs et dirigeants d’entreprise sont constamment à la recherche de nouvelles techniques qui pourraient leur permettre de développer leur chiffre d’affaires, leurs marges, le nombre de leurs clients – et de façon générale la performance globale de leur société.

C’est là que le growth hacking peut leur fournir des solutions :

  • Résultats quantifiables

Le growth hacking repose sur des données. Les entreprises qui l’utilisent, en font l’expérimentation et mesurent leur performance.  Ainsi, ils ont une vue d’ensemble de l’efficacité de chaque technique utilisée. Mieux encore, elles disposent de mesures concrètes qui leur permettent de juger et de prouver les résultats des stratégies utilisées.

  • Amélioration de produits

Les hackers de croissance testent constamment différentes options et apprennent à mieux connaître le public : ses demandes, ses préférences, ses intérêts, etc. Cela permet de mieux comprendre comment améliorer le produit ou le service offert par l’entreprise.

  • Stratégies adaptables

Le marketing moderne est un peu délicat, car les stratégies qui ont bien fonctionné il y a cinq mois pourraient tout à coup cesser de produire des résultats souhaitables. Le growth hacking garde un œil sur la performance et vous permet de laisser des méthodes moins efficaces en échange de nouvelles. Cela fonctionne aussi dans l’autre sens : vous pouvez adapter des tactiques pare-balles et les appliquer à d’autres canaux de marketing.

Le Growth Hacking permet également d’attirer davantage d’utilisateurs vers vos comptes de médias sociaux. Avec une augmentation du trafic sur les canaux, vous pouvez attirer plus d’abonnés et de followers, vous permettant de générer plus de leads et d’augmenter les conversions.

GROWTH HACKING C’EST QUOI ?

Des conseils concrets

Parlons maintenant du fonctionnement du Growth Hacking.

Le Growth Hacking fonctionne en ciblant la croissance comme mesure primaire. Il combine l’analyse du public, l’étude des parcours d’achat et utilise les données collectées pour vous aider à définir votre stratégie et à accroître votre notoriété.

En d’autres termes, vous vous focalisez exclusivement (ou quasi exclusivement) sur le développement de votre activité le plus rapidement possible grâce à l’acquisition de prospects ainsi qu’à la fidélisation de la clientèle, au trafic web et à l’activité sur les réseaux sociaux.

Le but prioritaire du growth hacking est l’évolution rapide et importante des résultats.

Si vous étiez par exemple le gérant d’un studio web, vous vous rendriez compte que l’un des moyens les plus efficaces de développer des prospects et clients serait d’implémenter une stratégie de référencement naturel classique. Une de vos priorités serait d’inclure le site de votre studio web dans les premières pages des moteurs de recherche, et particulièrement Google qui détient la plus grande part du marché du search. L’un de vos objectifs serait notamment de réussir à obtenir des backlinks de qualité à partir de sites de référence, sur des conditions génériques, lucratifs et hautement convoités.

La stratégie de growth hacking peut commencer par la mise en œuvre de quelques mesures simples.

L’ensemble de ces premières actions permet déjà d’obtenir de bons résultats en termes de croissance :

  • Récupérer les adresses e-mail des visiteurs afin de leur proposer du contenu et d’optimiser l’acquisition ;
  • Analyser les statistiques via Google Analytics afin de mieux connaître son public et adapter sa stratégie ;
  • Fournir un contenu de qualité adapté aux intérêts de son public cible ;
  • Analyser ses performances en permanence et par le biais des diverses variantes de son contenu (en particulier via la méthode de l’A/B testing) ;
  • Encourager le parrainage afin d’élargir l’audience…
GROWTH HACKING C’EST QUOI ?

L’essentiel à retenir

Le growth hacking fait partie du vocabulaire de l’entreprise. Rappelez-vous que c’est surtout un état d’esprit par lequel une entreprise peut rapidement atteindre une forte croissance.

Pin It on Pinterest

Share This