Temps de lecture : 10 minutes

Susciter la confiance de vos interlocuteurs

Pour beaucoup d’entreprises, le site web constitue le socle principal de leur stratégie. Il est l’outil qui permet de présenter l’entreprise et ses services/produits, de relayer des actualités, de générer des ventes ou des prises de contacts. Lors d’une création d’entreprise, il faut le mettre rapidement en place, notamment pour des questions de référencement naturel, mais également pour susciter la confiance de vos interlocuteurs. Pour tous, il doit être le reflet d’une stratégie, un vecteur d’acquisition clients, une vitrine attractive. Dans ce chapitre, nous étudierons les méthodes de conception et les moyens de mise en œuvre, que ce soit seul ou avec un prestataire, avec ou sans budget

Ce que vous aller apprendre

Créer un site web requiert des connaissances techniques (vocabulaire, outils, architecture web), maîtrisez l’essentiel pour être autonome ou discuter avec un prestataire.
  •  Apprendre l’essentiel pour concevoir votre site web.
  •  Découvrir les principales solutions pour réaliser votre site web et faites le bon choix en fonction de votre situation.
  •  Imaginer le contenu de votre site web pour créer une expérience utilisateur globale.
  •  Structurer votre cahier des charges fonctionnelles complet pour créer votre site ou le faire réaliser.
  •  Apprendre à gérer un projet web.

Définition d’un site web

Un site web est un ensemble de pages web et de ressources liées par des hyperliens, accessible par une adresse web, un nom de domaine et une extension qui seront uniques. Le site web est hébergé sur un serveur web disponible sur internet, sur un intranet local ou via ce même serveur

Pourquoi avoir un site web ?

Un site internet vous permet de : • présenter vos activités, vos produits & services, • valoriser vos produits et/ou vos prestations, en ajoutant des photos, des descriptifs, • créer un lien direct avec vos clients, de sonder leur opinion, • maintenir et développer votre chiffre d’affaires, • vendre vous produits et services en ligne, • augmenter votre notoriété et d’occuper un espace non exploité par vos concurrents, • informer vos clients et prospects avec : vos coordonnées, vos tarifs, vos offres…
POURQUOI LE SITE WEB CONSTITUE LE SOCLE DE LA STRATÉGIE D’ENTREPRISES ?

Des conseils concrets

La typologie des sites web

Le site web vitrine Le site web vitrine ou site institutionnel permet de se présenter ou présenter une activité. Il a pour objectif de donner des informations sur l’entreprise, montrer l’étendue de ses activités, des clients qui lui font confiance et, in fine, de générer une prise de contact. Le site web vitrine doit refléter l’image de l’entreprise, s’adresser à sa cible pour lui permettre de comprendre l’intérêt de ses produits et services, et ses valeurs. La prise de contact découle de la pertinence du contenu du site et de l’adéquation entre votre offre et la demande de l’utilisateur. Exemple : www.storvatt.fr Le site e-commerce Lors qu’un site web propose la vente en ligne de produits, on parle alors de site e-commerce ou boutique en ligne. Ce type de site présente les produits que l’entreprise vend et permet l’achat depuis le site via un paiement en ligne. Il peut comprendre une partie vitrine : certaines pages du site présentent l’entreprise et ses activités. Exemple : www.rosemood.fr Les sites d’intermédiation Les plates-formes de mise en relation (ou intermédiation) ont pour objectif de mettre au moins deux groupes d’individus en relation. Il s’agit de créer un site collaboratif où les utilisateurs seront amenés à échanger via votre site. Ils sont souvent complexes à mettre en œuvre car les interactions souhaitées entre les utilisateurs sont propres à chaque plate-forme. Ces dernières peuvent comprendre une partie site institutionnel et une partie site e- commerce pour gérer les transactions. Exemple : www.blablacar.fr Le blog Dans un blog, des articles sont produits régulièrement. Ils sont organisés par catégories et affichés par ordre anté- chronologique afin de présenter les articles les plus récents en premier. Les autres blogs peuvent avoir différents objectifs : audience, expression personnelle, expertise et constituent des sites à part entière
POURQUOI LE SITE WEB CONSTITUE LE SOCLE DE LA STRATÉGIE D’ENTREPRISES ?

La technique : outils et hébergement

Il apparaît nécessaire pour maîtriser le marketing digital d’avoir un niveau de connaissance technique minimal. Pour pouvoir administrer un site web dans de bonnes conditions, les notions qui vont suivre sont indispensables. L’hébergement Héberger un site web consiste à proposer un espace disponible sur le disque dur d’un ordinateur quelque part dans le monde pour y stocker les fichiers du site web (code source, images…). Vous pouvez associer un ou plusieurs noms de domaine (adresse Internet de votre site) à un même site web. Vous faites ainsi pointer le nom de domaine sur l’hébergement. Le nom de domaine Veillez à toujours être propriétaire de votre nom de domaine. Si certains prestataires de création de sites web peuvent se proposer de l’acheter pour vous sous prétexte de vous fournir un service clé-en-main, il est important que vous fassiez la démarche vous-même. D’une part c’est indispensable pour l’autonomie de votre entreprise et de son identité sur le web. D’autre part, il contribue à sa valorisation. Soyez vigilants lors de l’achat de votre nom de domaine. Voici quelques conseils et rappels : • l’achat d’un nom de domaine se fait sur le principe du premier arrivé, premier servi ; lorsque le nom de domaine n’est pas libre, il sera sans doute difficile de le récupérer. S’il est clairement indispensable à votre business, faites-vous aider d’un professionnel pour le récupérer. Il saura contacter les bonnes personnes et négocier pour vous le bon prix de rachat ; • l’achat est une location pour une durée d’un an renouvelable. Vous restez propriétaire du nom de domaine tant que vous le renouvelez dans les temps ; • de très nombreuses extensions ont fleuri sur le marché : les extensions de référence demeurent le .com, le .org et l’extension géographique liée au pays dans lequel vous développez l’activité de l’entreprise (.fr si France, .it si Italie). Les CMS : principe de fonctionnement Aujourd’hui, la plupart des sites web existants fonctionnent avec un espace d’administration appelé CMS permettant la gestion du contenu du site web. CMS signifie Content Management System, littéralement Système de Gestion de Contenu. Ces CMS sont des interfaces accessibles uniquement aux administrateurs du site. Il existe de nombreux CMS différents. Concrètement, comment fonctionne l’outil CMS ? L’outil CMS est une interface très simplifiée par rapport au langage technique. L’interface permet d’accéder au contenu des différentes pages du site comme si vous arpentiez un répertoire de votre ordinateur et ouvriez un document texte type Word. Pour apprendre à le maîtriser, il faut se former de manière approfondie. Des livres entiers sont consacrés à ce sujet. L’important ici est de comprendre le fonctionnement général des CMS. Front-office vs back-office Le front-office est la partie visible de tous les visiteurs, c’est le site web tel qu’il est perçu de manière publique. A contrario, le back-office constitue l’interface d’administration accessible à une adresse masquée, dont le contenu n’est accessible qu’avec login et mot de passe. • Back-office : l’administrateur modifie ou intègre des contenus (images et textes). Il détermine les choix graphiques en modifiant le thème du site (design graphique). Ces informations sont enregistrées dans la base de données pour être restituées en front-office. • Front-office : cette interface publique va puiser les informations enregistrées en bases de données pour les afficher aux internautes. Il récupère les choix graphiques pour le design du site, les fonctionnalités et les contenus pour afficher les textes et les images. C’est la partie visible de l’iceberg par les utilisateurs qui naviguent sur votre site. Les thèmes graphiques du site web Les thèmes de sites sont des propositions d’interfaces graphiques pour votre site web qui s’intègrent au CMS. Leur design est personnalisable selon un certain nombre d’options définies par l’éditeur du thème. Le contenu du site est entièrement indépendant du thème. Ce dernier n’est qu’un choix graphique pour votre site. C’est sa carrosserie. Le moteur étant le contenu. Les CMS : les outils existants Il existe deux types d’outils : • les CMS hébergés en propre ; • les CMS en mode SAAS, c’est-à-dire disponible directement en ligne. Les CMS open source et propriétaires Le CMS le plus connu est WordPress. Il propulse plus de 25 % des sites web mondiaux et 50 % de ceux équipés d’un CMS open source2. Un CMS open source est un CMS gratuit, libre d’utilisation et de modification à des fins personnelles ou commerciales. Les CMS en mode SAAS Il existe également des CMS proposés par des éditeurs en mode SAAS (Service As A Software). Ces services de création de sites web sont disponibles directement en ligne via une simple création de compte. Vous avez alors accès à un site internet clé-en-main sans devoir vous soucier de l’hébergement ou de la base de données. La solution SAAS vous décharge de la gestion de l’environnement technique. Vous payez généralement un abonnement pour y accéder (des offres freemium et premium se côtoient). Il existe des CMS en mode SAAS permettant de réaliser un blog, un site vitrine ou site e- commerce
POURQUOI LE SITE WEB CONSTITUE LE SOCLE DE LA STRATÉGIE D’ENTREPRISES ?

Conception et mise en œuvre

Définir l’objectif de conversion Pour bien commencer, vous devez réfléchir à l’objectif de conversion de votre site web, c’est-à-dire l’action que vous attendez que l’internaute accomplisse lorsqu’il visite votre site web. L’arborescence de votre site web L’arborescence d’un site web correspond à l’ossature, la hiérarchisation de l’information et les chemins de navigation possibles. C’est une cartographie de votre site récapitulant l’ensemble des rubriques et sous-rubriques Faut-il mettre un bouton Accueil ou non dans le menu principal ? Notre recommandation est simple : oui. Si de plus en plus d’internautes savent qu’en cliquant sur le logo on peut retourner à la page d’accueil, un grand nombre n’a pas ce réflexe. Combien de rubriques au maximum ? Pour les sous-rubriques, il n’y a pas de limites. On voit fleurir ça et là, sur les gros sites e- commerce des sous- menus en forme de larges bandeaux comportant un nombre très important de sous-rubriques. Il est normal de représenter son offre de manière exhaustive. Pour les rubriques principales, on peut fixer la limite à 7 ou 8. Au-delà, vous noyez l’internaute. Le travail de synthèse de votre offre est parfois difficile, mais il est nécessaire ! Les fonctionnalités du site web Définissez ensuite l’ensemble des fonctionnalités souhaitées sur le site web. Elles ont vocation à parfaire l’expérience utilisateur, elles rendent un service, elles donnent du corps à votre site web. Le design, la créativité et la conception S’inspirer Afin d’envisager les pistes graphiques à suivre, vous devez décrire vos attentes. Dans cette phase créative et de recherches d’inspiration, vous pouvez lister des exemples de sites que vous appréciez (dans votre secteur d’activité ou non) pour orienter les choix graphiques. Vous pouvez constituer un « mood board » (ou planche de tendances) composé d’inspirations graphiques, d’images, de texte provenant de sites web mais aussi d’univers multiples tels que ceux de la mode, de la décoration, du sport, de l’alimentaire. Le « mood board » ressemble à un patchwork et sert à nourrir le processus créatif et à orienter les choix. Concevoir mobile first Aujourd’hui, le trafic mobile représente environ 35 % du trafic4 pour la plupart des sites web en France et la progression est constante. Dans le monde, le trafic mobile a dépassé le trafic sur ordinateur. Par « trafic mobile » on entend : tout trafic ne provenant pas de visiteurs sur ordinateur de bureau, c’est-à-dire issu de tablettes ou smartphones. La conception dite mobile first consiste à concevoir des interfaces en pensant avant tout à une navigation de l’utilisateur sur mobile. La conception mobile first Vous pouvez spécialement travailler sur la conception en pensant mobile first. Ce principe vous oblige à concevoir d’abord les interfaces pour les mobiles avant de les penser pour desktop. Pour cela n’hésitez pas à réaliser des croquis. On les appelle « mock-up ». Des outils (gratuits ou payants) vous proposent des gabarits pour les éditer. Concevez-les d’abord pour la version mobile, puis, basés sur un système de grilles, déclinez-les ensuite pour une version desktop. Le responsive design Un site dit responsive est un site qui, dans sa conception, prévoit d’adapter sa forme et donc son contenu à tous les types d’écrans quelles que soient leurs tailles ou résolutions. Le responsive design rend votre site fluide devant les changements de taille d’écran et assure une bonne expérience utilisateur. La gestion d’un projet web Le cahier des charges Le cahier des charges permet de formaliser le projet de site web et en est le socle pour le concevoir et le réaliser. Il est indispensable, que vous travailliez seul ou avec un prestataire. Il recense l’ensemble des spécifications fonctionnelles et techniques de votre site. Travaillerez-vous seul ou avec un prestataire ? Votre choix se fera par trois critères : • Votre capacité à réaliser seul votre site web. • Le budget que vous pouvez accorder à la création de votre site web. • La dimension que vous souhaitez donner à votre site web selon si c’est une première création ou une refonte ayant pour objectif de faire passer un cap à votre entreprise. Lorsque vous travaillez avec un prestataire, n’oubliez pas que votre cahier des charges évolue au fil de l’avancement du projet ; pour faciliter les relations de travail, optez pour des méthodes agiles. Dans le cas d’une création d’activité, nous vous recommandons de faire votre premier site web vitrine seul : vous apprendrez à vous débrouiller avec l’outil, lancerez rapidement une première version de site web et serez ensuite beaucoup plus à même de conduire un projet avec un prestataire, en accord avec votre stratégie d’entreprise. Vous pouvez envisager ce site comme une première version qui sera suivie d’une autre plus ambitieuse

Un contenu au service de l’expérience utilisateur

La difficulté dans la réalisation d’un site web provient souvent de l’organisation de l’information. Pour produire un contenu cohérent, gardez en tête votre objectif de conversion et la cible à laquelle vous vous adressez. Votre contenu est à penser en fonction de l’arborescence définie précédemment. Un contenu pédagogique La pédagogie est nécessaire pour les projets innovants. Votre service est novateur tant mieux ! Mais il va falloir bien expliquer votre valeur ajoutée aux utilisateurs afin qu’ils en comprennent l’intérêt. Pour une pédagogie efficace, optez pour des schémas avec des informations visuelles. Décomposez les étapes que l’internaute doit effectuer et numérotez- les. Ponctuez vos schémas de call- to-action clairs. Des marqueurs de confiance dans les contenus Usez et abusez de la réassurance. Cet ensemble d’éléments va contribuer à donner confiance à l’internaute lorsqu’il navigue sur votre site web. Une information hiérarchisée Que ce soit sur la page d’accueil ou les pages intérieures, l’important est de pouvoir transmettre à l’internaute les informations essentielles dès son arrivée sur votre site web. Gardez en tête que sur Internet, les internautes ont une lecture « Zapping » de vos contenus. Mise en forme des textes Pour mettre en avant vos contenus et permettre aux internautes de saisir l’essence de vos propos, vous pouvez travailler graphiquement vos textes : • titres : tout au long de vos contenus, pensez à utiliser des titres et sous-titres (niveau 1 à 6) permettant de hiérarchiser vos contenus et les organiser. • typographies : vous pouvez jouer autant sur les polices utilisées que leurs tailles. Mettre des textes en exergue en les grossissant permet de valoriser certaines informations en particulier. Inspirez-vous de la presse papier ou des magazines. • couleurs : mettre des informations en couleur vous permettra de les faire ressortir. • fonds de couleur : ajouter des fonds de couleurs, voire illustrés, permettra de mettre des ensembles de textes en avant, à la manière d’encadrés dans un livre. • listes à puces : elles permettent de diriger le regard de l’internaute et séquencer l’information ; • saut de paragraphe : prévoyez des sauts de paragraphes de hauteur importante afin d’aérer le contenu. • textes en plusieurs colonnes : essayez dans la mesure du possible de ne pas créer un contenu dont les lignes sont trop longues. Si un paragraphe de texte occupe toute la longueur de l’écran, il sera difficile pour l’œil de l’internaute de soutenir sa lecture jusqu’au bout de la ligne. Pensez à créer plusieurs colonnes pour réduire la longueur de vos lignes. Inspirez-vous là aussi de la presse papier Des repères Afin de proposer une expérience optimale et permettre à l’internaute de s’orienter dans votre site, vous devez afficher certaines informations pour donner des repères essentiels : • fil d’ariane • filtre de recherche • moteur de recherche La page d’accueil Une réflexion approfondie est nécessaire pour concevoir la page d’accueil. Quels contenus y insérer ? Votre page d’accueil doit être conçue de deux manières. C’est à la fois : • un portail destiné à orienter vers les pages intérieures du site ; • une page d’information qui doit permettre la compréhension très rapide du service proposé. La page d’accueil constitue votre vitrine, travaillez-la pour qu’elle soit attractive La page de présentation d’une offre La page de présentation d’une offre peut s’articuler de la manière suivante : • elle fait comprendre à l’internaute si le service ou produit s’adresse à lui, c’est-à-dire si vous pouvez répondre à son besoin. Pour cela exposer dès le début de la page les problématiques clients que vous résolvez avec votre service ou produit ; • elle présente le service proposé ; • elle permet de vous contacter ou télécharger un document complémentaire moyennant la fourniture de coordonnées. Une expérience utilisateur optimale L’expérience de l’utilisateur est un concept apparu dans les années 2000 pour tenter de qualifier le résultat (bénéfice) et le ressenti de l’utilisateur (expérience) lors d’une manipulation (utilisation provisoire ou récurrente) d’un objet fonctionnel ou d’une interface homme-machine (via une interface utilisateur) de manière heuristique par un ensemble de facteurs5 ». Tests et retours utilisateurs Sondez votre cible à l’aide d’interviews ou recourez à des tests utilisateurs pour valider votre arborescence et son contenu. Pensez utilisateur et expérience globale avant de vous faire plaisir. Des call-to-action pour faciliter la conversion Un bouton call-to-action est littéralement un bouton qui « appelle à l’action ». Par son message, il incite l’internaute à cliquer dessus. Les boutons call-to-action peuvent comporter un message à l’impératif (découvrez, achetez, demandez) ou à l’infinitif (découvrir, commander, partager, etc.). D’une page clé à une autre Les boutons call-to-action vont permettre à l’internaute de passer d’une page clé à une autre. Call-to-action en e-commerce En e-commerce, votre bouton oriente les utilisateurs dans le tunnel de conversion. Affichez clairement les actions à réaliser : « ajouter au panier » ou « acheter ». Ne vous contentez pas d’une simple icône de panier pour bouton. Soyez clairs dans les objectifs affichés. La forme du call-to-action Comme tous les boutons, privilégiez un message encadré avec un fond de couleur qui attire le regard et se détache du reste du contenu.
POURQUOI LE SITE WEB CONSTITUE LE SOCLE DE LA STRATÉGIE D’ENTREPRISES ?

Un contenu optimisé pour le référencement naturel

L’optimisation de vos contenus pour le référencement naturel passe par l’intégration de mots clé tapés par les internautes sur les moteurs de recherche pour trouver votre service. Astuce Si vous créez un premier site web, demandez à votre prestataire de mettre en place une page web simple – Ou créez-la vous-même – indiquant que le site est en construction et comportant : un moyen de vous contacter et un descriptif d’au moins 500 mots de l’ensemble de vos activités. Vous amorcerez ainsi le travail de référencement naturel de votre site. Entre autres, de cette façon, vous serez, dès le début, référencé sur votre propre nom. Pourquoi renouveler régulièrement vos contenus ? Animer votre site, y ajouter des nouveaux contenus, renvoie une image dynamique de l’entreprise. La mise à disposition de nouveaux contenus La première possibilité pour faire vivre un site est de publier un nouveau contenu. Chaque nouveau contenu peut venir alimenter une partie blog mais également une nouvelle rubrique du site.

L’essentiel à retenir

Vous devez choisir un hébergement dimensionné à l’échelle de votre projet et choisir la plate-forme qui correspond à votre besoin ; • Le CMS WordPress est le CMS open source le plus utilisé ; relativement facile à prendre en main, vous pourrez apprendre à faire votre propre site web avec. • La conception de votre site doit être définie à travers un brief créatif, la réalisation de mock-up, une description des fonctionnalités, vos attentes techniques. • Le contenu de votre site doit être pensé pour une expérience utilisateur optimale. Il doit être pédagogique et rassurant. Il doit être organisé pour mener vers l’objectif de conversion, favoriser le référencement naturel du site et être mis à jour régulièrement.

Pin It on Pinterest

Share This