Temps de lecture : 4 minutes

La vidéo de présentation personnelle (pitch)

Reprenant la structure d’un pitch de présentation, la vidéo de présentation personnelle ( elevator pitch) est destinée à mettre en avant le représentant d’une entreprise. Connaissez-vous ce concept  ? Supposez un instant que vous rencontrez dans un ascenseur le prospect au profil idéal et qu’il ne vous reste que quelques secondes pour vous présenter.

L’objectif sera d’arriver à l’intéresser et l’amener à vouloir en savoir davantage non plus seulement sur votre personne mais également et surtout sur vos services

Les 4 facteurs de l’elevator pitch

Pourquoi s’en servir ?

Objectif

Le but initial d’une vidéo de présentation personnelle (elevator pitch) est de convertir un prospect en véritable partenaire ou en potentiel client ou encore de développer avec ce dernier une bonne relation professionnelle. Une vidéo de présentation est généralement diffusée sur les profils de réseaux sociaux afin d’attirer l’attention du visiteur lambda pour qu’enfin ce dernier vous suive, ou se rende sur votre site pour prendre rendez-vous avec vous.

 

Contexte

S’il y a bien un endroit où tout le monde est en mesure de publier des contenus en abondance, c’est bel et bien sur la toile. Il est donc difficile d’arriver à se démarquer des autres lorsqu’on ne propose pas des contenus différents. Il importe donc de se distinguer avec un positionnement clair et d’intéresser son audience avec un discours moins mécanique et moins commercial. L’elevator pitch doit faire passer un certain message :

  • Rendre humain la relation tout en accentuant un aspect particulier sur votre personne : personnal branding, etc.
  • Convaincre votre audience que vous êtes le profil idéal, la chaîne appropriée ou la page à suivre impérativement.
  • Définir votre motivation et en quoi vous êtes utile.

 

 

Comment s’en servir ?

Étapes

Grâce à ces étapes, vous allez pouvoir captiver l’attention de votre auditoire.

  1. Déterminez préalablement les attentes de votre audience cible ainsi que les différentes difficultés y afférentes.
  2. En ce qui concerne votre accroche, identifiez les qualités qui vous caractérisent. Vous pouvez toujours consulter votre entourage sur la question.
  3. Mettez en exergue les avantages qu’aurait un potentiel partenaire à travailler avec vous et non avec la concurrence.
  4. Faites ressortir chacun des éléments qui rendent vos prestations réellement uniques.

 

Méthodologie et conseils

Parlez de vos compétences et de vos qualités de façon à humaniser le plus possible votre présentation. Essayez de faire en sorte qu’il y ait une certaine cohérence entre les valeurs incarnées par votre entreprise et votre présentation personnelle. Par ailleurs, dans vos vidéos, tout juste après l’introduction, il vous serait bénéfique de faire un rappel des éléments capitaux de votre elevator pitch en invitant votre audience à vous suivre (sur les réseaux sociaux ou sur votre chaîne YouTube par exemple.) Prenez également le soin de décliner certains éléments de votre elevator pitch sur vos canaux de communication : dans les rubriques « à propos » de vos profils de réseaux sociaux, en signature de vos mails, etc.

 

Avant de commencer

  • N’hésitez pas à soumettre la version écrite de votre elevator pitch à vos proches pour recueillir leurs avis.
  • Entraînez-vous. Évitez les phrases trop longues et les tournures complexes afin de pouvoir mieux articuler.
  • Vous avez la possibilité d’améliorer et de mettre en ligne à tout moment de nouveaux contenus visuels.

 

Comment être efficace ?

La structure d’une vidéo de présentation personnelle

Il est important que chaque élément de votre vidéo de présentation transmette un message précis de façon à permettre au prospect de se projeter. En réalité, il ne s’agit pas d’un argumentaire commercial. Certains éléments de ce pitch pourront vous aider à mieux structurer la bande-annonce de votre chaîne YouTube. Si vous comptez inviter votre audience à s’abonner à votre chaîne dans toutes vos vidéos, il suffit de retenir les deux parties que sont : l’accroche et l’appel à l’action.

 

  • Votre accroche

Qui êtes-vous ? La formulation de votre titre doit être faite en fonction de votre auditoire ou encore du contexte. Vous avez le choix entre :

  • Un « titre fonction + thématique » : Ici il ne s’agit pas du sens ‘’titre hiérarchique’’ (manager de la société Sugarfree), mais plutôt au sens rôle/fonction facilitant la compréhension (nutritionniste dans l’alimentation équilibrée sans sucre).
  • Un « titre de héros » : Ce genre de titre est beaucoup plus amusant et attise la curiosité des visiteurs (le meilleur ami des repas équilibrés sans additifs).

Que faites-vous ? Il est capital de bien choisir le verbe d’action qui convient à votre activité : je forme, j’aide, j’accompagne, je transforme…

Pour qui ? Quelle est votre audience cible ?

À faire quoi ? Quel est le problème que vous essayez de résoudre ?

Le plus que vous apportez et la manière dont vous vous y prenez. Pour quel résultat ou objectif escompté ? Tâchez de reformuler votre objectif de manière à le rendre plus précis.

 

  • Votre mission

Pour mieux définir votre mission, essayez de peindre à vos visiteurs la situation idéale que vous leur promettez. Et bien entendu comment ils peuvent atteindre cette situation avec peu de moyens (finances, temps, ressources humaines).

 

  • Votre proposition de valeur ajoutée

Mettez en exergue la valeur ajoutée que vous proposez et qui vous distingue de la concurrence. La méthode idéale pour se singulariser est de mettre en place un « mécanisme unique », un peu comme si vous aviez créé un système unique permettant l’atteinte rapide des résultats prévus.

 

  • Votre appel à l’action

Ici, vous formulez votre discours compte tenu du but recherché.

« Pour en savoir davantage, je vous convie à vous procurer mon guide offert »

« N’hésitez pas à vous abonner à ma chaîne afin de rejoindre la grande communauté des … »

« Pour obtenir un rendez-vous de démonstration, cliquez juste sur le bouton en dessous de la vidéo»

 

En fonction des cas, vous pouvez insérer une interrogation engageante avant l’appel à l’action : « Vous êtes-vous déjà retrouvé dans ce genre de situation ? » ; « Comment imaginez-vous cette situation dans l’avenir ? »

Connaissez-vous le concept de l'elevator pitch

Pin It on Pinterest

Share This