Temps de lecture : 6 minutes

Le levier marketing le plus efficace

Toutes les études le prouvent :

l’emailing reste le levier marketing le plus efficace. Pourtant, beaucoup d’entreprises se plaignent de leurs performances.

Vos Emailings sont-ils performants ?

Ce que vous aller apprendre

  • Pourquoi est-il important de mesurer l’efficacité d’une campagne d’e-mailing ?
  • Des conseils concrets pour analyser vos campagnes emailing

L’ analyse des résultats

Une fois que vous avez créé votre campagne d’e-mailing, vous pourrez, grâce à des logiciels tels que Aweber, SG autoresponder, Mailchimp, etc., analyser vos résultats.

Ces logiciels sont tous très simples d’utilisation, avec des tutoriels présents sur leur site internet.

Ils vous permettront, sans aucune connaissance pré-requise, de mesurer vos statistiques et de développer des campagnes d’e-mails avec des modèles/designs tout prêts et déjà très efficaces.

Vous verrez ainsi si votre campagne a remporté un franc succès ou non, et vous pourrez comprendre pourquoi grâce aux différents facteurs de mesure.

Pourquoi est-il important de mesurer l’efficacité d’une campagne d’e-mailing ?

La mesure des performances emailing permet de contrôler 3 points précis : l’efficacité du contenu de vos campagnes, savoir comment réagit votre base de données clients à vos emails, et enfin s’assurer que les résultats sont à la hauteur.

QUELS INDICATEURS POUR ANALYSER VOS CAMPAGNES EMAILING ?

Des conseils concrets pour analyser vos campagnes emailing

Vous pouvez analyser plusieurs statistiques :

Le taux d’ouverture. Il vous permet de connaître le nombre de contacts ayant ouvert votre e-mail. Plusieurs facteurs peuvent restreindre ce taux : le nom de votre adresse e-mail, l’objet et le jour ou l’heure d’envoi. À vous donc d’ajuster le timing, de corriger peut-être votre adresse e-mail et de vous appliquer plus dans la rédaction de l’objet.

Le taux d’ouverture est le nombre d’emails ouverts sur 100 emails envoyés. Notez que le taux d’ouverture moyen en BtoC est de 25% . Néanmoins, celui-ci dépend en grande partie de deux facteurs : l’objet de votre mail, qui doit interpeller vos destinataires, et le nom de l’expéditeur qui, lui, doit inspirer confiance.

Evidemment, plus votre taux d’ouverture est élevé, meilleures sont vos campagnes. Cela permet surtout d’estimer le taux d’engagement de votre communauté et la qualité de votre liste de contacts.

Prenons un exemple simple. Dans votre base de données opérateurs, vous n’avez pas segmenté votre liste en fonction des fonctions de vos clients ou prospects : dirigeants, techniques, commerciaux, ADV et vous adressez un email très technique sur des protocoles types SNMP avec un objet tout aussi compliqué. Il apparait évident que votre email serait très peu ouvert.

C’est quoi un bon taux d’ouverture pour un Emailing ?

Vous trouverez des études sur Internet qui vous diront que le taux d’ouverture moyen d’une campagne Emailing se situe aux alentours de 20%.

Si en analysant cet indicateur vous constatez que le taux d’ouverture de votre campagne est supérieur à 20%, ne sautez pas au plafond.
Le taux d’ouverture moyen, par définition, englobe les performances de l’ensemble des emailings envoyés, même (et surtout !) les moins bons. La majorité des entreprises qui utilisent l’emailing dans leur stratégie marketing ne l’exploitent pas correctement.

Un taux d’ouverture moyen de 20% n’est donc pas un bon taux d’ouverture.

Conseils :

Personnalisez le champ des destinataires

Segmentez votre base de données

Choisissez le bon timing d’envoi (si vos emails sont envoyés le Mercredi matin et ouverts le Jeudi soir, vous améliorerez votre taux d’ouverture en programmant votre campagne le Jeudi à 17h).

Le taux de clic. Il correspond au nombre de personnes ayant cliqué sur l’un des liens présents dans votre e-mail. Si vous avez un taux de clic faible, peut-être que vos liens sont mal placés dans l’e-mail ou ne sont tout simplement pas assez visibles.

Le taux de clic vous permet de savoir combien d’abonnés ont cliqué sur vos liens et se sont retrouvés sur votre site ou votre landing page. En effet, le taux de clic permet de savoir le degré d’intérêt que vos destinataires ont porté à votre contenu et ainsi s’ils peuvent être transformés en prospects et même en clients !

Qu’un email soit ouvert est une bonne chose, que votre communauté clique dessus en est une autre. Le but d’une stratégie d’emailing est de rediriger vos clients et prospects sur votre site web et les offres que vous proposez.

C’est un indicateur de performance de vos emails très important sur les points suivants :

• La pertinence de vos offres
• L’efficacité de vos « Call to action », c’est-à-dire les boutons sur lesquels votre cible doit cliquer pour rejoindre votre site web.

C’est quoi un bon taux de clic pour un Emailing ?

En analysant vos campagnes Emailing, vous devez constater un taux de clic supérieur à 3%. Si ce n’est pas le cas, c’est que votre campagne n’est pas performante.

Le taux de clic moyen d’un Emailing est compris entre 3 et 5%.

Là aussi, il s’agit d’une moyenne dégradée par les mauvaises pratiques dont abusent la majorité des entreprises. En suivant les bonnes pratiques que vous retrouverez dans le guide offert en fin d’article, vous pourrez atteindre un taux de clic avoisinant les 20%.

Le taux de partage sur les réseaux sociaux. Vous pourrez voir combien de personnes ont partagé votre contenu sur les réseaux sociaux.

Le taux de rebond. Il s’agit du nombre d’e-mails qui retournent à l’expéditeur avec un message d’erreur (problème de connexion, adresse e-mail invalide, etc.). Vous devriez maintenir ce taux à 0 %. Si ce n’est pas le cas, alors nettoyez votre base de données de contacts. Certaines adresses sont peut-être inactives ou erronées.

Si un mail n’a pas pu être envoyé, vous recevrez un message d’erreur émis par les DNS ou les serveurs de messageries destinataires (SMTP).

Pour le calculer, voici la formule : (nombre de mails non délivrés/nombre de mails envoyés)*100

On comptabilise plusieurs sortes de freins à une bonne réception d’une newsletter dans une boite de réception :

Les soft bounces ou erreurs temporaires : sans gravité, ces anomalies sont dues au fait que la boite mail d’un destinataire est saturée ou alors qu’un bug est en cours au niveau de l’un des serveurs sollicités.

Les hard bounces ou erreurs définitives : cela signifie que certaines adresses e-mail présentes dans votre liste de contacts sont fausses, mal orthographiées ou qu’elles n’existent plus.

Ainsi, les messages d’erreurs et les retours automatiques sont un bon moyen d’évaluer l’efficacité de vos envois.

Si votre taux de rebond est faible, alors c’est bon signe. Cela veut dire que votre base de données est saine et que la majorité de vos destinataires a reçu votre message.

Si votre taux de rebond est élevé, cela signifie qu’il va falloir nettoyer votre base de données et vérifier régulièrement votre liste de contacts.

Le taux de spam. Il correspond au nombre de personnes ayant signalé votre e-mail comme « Spam ».

Le taux de désinscription. C’est le nombre de contacts qui, après avoir reçu votre e- mail, décident de se désabonner.

Suivre le taux de désabonnement permet de comprendre comment vos destinataires perçoivent vos emails. Ainsi, si ce taux est au-delà des 2%, cela indique qu’il est temps d’une remise en question de vos campagnes.

Vous aurez toujours la sensation d’être trahi, comme si un être cher vous quittait. Cependant, c’est une bonne opportunité pour améliorer votre stratégie via plusieurs questions simples :

Pourquoi se sont-ils désinscrits ?

Vous pouvez en profiter pour insérer un questionnaire sur la page de désinscription pour récolter et analyser les données

Ai-je bien mis en place un système de mail de confirmation ?

En effet, le taux de désinscription est beaucoup plus faible avec un double opt-in.

C’est quoi un bon taux de désabonnement pour un Emailing ?

Un bon taux de désabonnement doit être inférieur à 1%.

Si en analysant votre campagne emailing, vous vous apercevez que cet indicateur est supérieur à 1% c’est que soit vos messages ne sont pas pertinents, soit vous en envoyez trop souvent.

L’autre possibilité, c’est que vous envoyez vos emailings à des personnes qui n’en ont pas exprimé le désir et de nombreuses études démontrent que la principale raison d’un désabonnement est la non-connaissance de l’expéditeur.

Ces données sont extrêmement importantes et pertinentes pour comprendre pour- quoi votre campagne d’e-mailing a fonctionné ou pas. Vous pourrez par la suite optimiser votre campagne et la rendre plus performante.

Pour bien mesurer l’efficacité de votre campagne, vous devez cependant construire un reporting complet, incluant ces KPI emailing mais de manière contextualisée.

Certains de ces indicateurs seront plus pertinents que d’autres en fonction de l’objectif de voter campagne. Par exemple, si votre emailing est à destination de vos clients, les performances devront être plus élevées que s’il adresse des prospects.

Si votre Emailing ne contient pas de lien, ça coule de source, il n’est pas utile d’analyser le taux de clics ou le taux de réactivité.

Qu’est-ce qui peut influencer une campagne d’emailing ?

L’horaire d’envoi de la newsletter

Chaque cible a ses habitudes et il faut les connaître sur le bout des doigts pour pouvoir essayer d’obtenir des taux d’ouvertures et de clics les plus élevés.

La quantité d’informations que vous insérez dans votre courriel

Si votre objectif est celui de générer davantage de trafic vers votre site, il est préférable de ne pas “tout dire” dans le mail mais inciter les internautes à se renseigner sur votre site. Cette pratique augmentera automatiquement le taux de clics. Par contre, si vous mettez toutes vos informations directement dans le mail, votre taux de clics risque d’être moins élevé.

L’impact de l’offre proposée

Si, par exemple, vous communiquez sur l’activation d’une vente flash, vous verrez un taux de clics très élevé et un taux d’ouvertures totales qui ne sera pas beaucoup plus élevé que celui des ouvertures uniques.

Il est donc très important de se rappeler que tous les KPIs’ que vous pouvez analyser doivent être rapportés à votre propre cible et à l’objectif de votre campagne. Il n’y a pas de valeurs valables pour tout le monde mais des résultats que vous pouvez considérer satisfaisants pour votre activité propre.

QUELS INDICATEURS POUR ANALYSER VOS CAMPAGNES EMAILING ?

Qu’est-ce qu’une campagne d’emailing réussie ?

En ce qui concerne les statistiques de performance d’envoi, vous devez forcément interpréter les données. Il y a des valeurs que vous pouvez mesurer de façon certaines : les ventes et le chiffre d’affaires générés directement par votre newsletter.

Comment suivre les KPI liés à une campagne d’emailing ?

Il est préférable de se servir de deux logiciels fondamentaux pour tous les e-commerçants :

  • Google Analytics
  • Un Outil de création d’URL personnalisé

Grâce à Google Analytics et à son outil pour le suivi e-commerce, vous avez la possibilité de connaître les sources de chacune de vos ventes : emailings, référencement naturel ou payant, réseaux sociaux, etc. Et donc de savoir combien de ventes ont été générées par votre campagne.

Ensuite, pour connaitre exactement la campagne, le courriel et le lien qui ont généré la vente, vous devez utiliser un outil de création d’URL personnalisé, et de préférence celui de Google. Ce dernier vous permet d’ajouter des paramètres dans vos liens qui seront pris en compte exclusivement par Google Analytics pour déterminer la source exacte.

Comment faire pour connaitre les sources de trafic ?

Par exemple, dans le lien : www.maboutique.fr/produit.htmlutm_source=Newsletter&utm_medium=Emailing&utm_campaign=SujetDuMail  

vous pouvez lire :

• Le vrai lien vers votre fiche produit : www.maboutique.fr/produit.html

• La source du trafic : utm_source=Newsletter

• Le média : utm_medium=Emailing

• Le nom de la campagne : utm_campaign=SujetDuMail

QUELS INDICATEURS POUR ANALYSER VOS CAMPAGNES EMAILING ?

L’essentiel à retenir

Ne négligez pas l’analyse de votre campagne, car vous en tirerez des conclusions intéressantes qui vous aideront à optimiser vos prochaines campagnes

L’analyse d’une campagne est donc très importante pour savoir si votre email a intéressé les destinataires ou s’ils ont profité de vos offres.

Mais surtout, cela peut vous aider pendant la réalisation des prochaines campagnes emailing. Rien n’est plus important que l’expérience et la parfaite connaissance des habitudes et des comportements de votre cible.

Pin It on Pinterest

Share This