Temps de lecture : 4 minutes

Description des enjeux

Les landing pages sont à présent essentielles dans le domaine du marketing digital.
Une landing page bien conçue est capable d’améliorer vos performances !

Mais pour cela, il y a quelques pratiques à éviter pour que votre landing page ne perde pas de son effet.

Ce que vous allez apprendre

Dans cet article, nous traiterons les erreurs à éviter lors de la création d’une landing page.

QU’EST-CE QU'IL NE FAUT SURTOUT PAS FAIRE QUAND ON FAIT UNE LANDING PAGE ?

Définitions et explication d’une landing page

Une landing page, également appelée « page d’atterrissage », « page de capture » ou encore « squeeze page », est une page web qui vous permettra de transformer vos visiteurs en prospects.

Elle a pour but d’inciter les visiteurs à remplir le formulaire ou à cliquer sur l’étape suivante.

Il faut bien comprendre qu’une landing page ne constitue pas un outil de navigation.

Pourquoi utiliser des landing pages

Depuis des années, les spécialistes du marketing numérique utilisent les landing pages pour générer des prospects (personnes qui fournissent leurs coordonnées), ce qui est appelé la « génération de leads ».

Une fois les coordonnées recueillies, le visiteur lambda devient un prospect. En termes de webmarketing, nous considérons alors qu’il y a une conversion lorsque la personne remplit un formulaire et donne ses coordonnées.

QU’EST-CE QU'IL NE FAUT SURTOUT PAS FAIRE QUAND ON FAIT UNE LANDING PAGE ?

Des cosneils concrets

Voyons maintenant ce qu’il ne faut surtout pas faire quand on fait une landing page :

Choisir des textes et paragraphes trop longs

Vous devez naturellement tâcher de convaincre le visiteur des qualités de votre produit. Pour autant, personne ne veut réellement lire sa description détaillée. Afin de ne pas dissiper vos visiteurs, optez pour des phrases courtes et percutantes plutôt que pour un long discours compliqué.

S’il y a trop de contenu écrit, votre visiteur peut quitter la page sans même lire vos paragraphes fastidieusement rédigés.

Utiliser des titres qui ne sont pas convaincants.

Dès que le visiteur est parvenu jusqu’à vous, votre landing page n’a que quelques secondes pour le convaincre de rester ! Elle doit donc laisser une excellente première impression, qui requiert aussi des titres courts, concis et impactant. Ces titres doivent donner le sentiment à vos visiteurs que vous comprenez leurs problèmes. Ils sont votre premier outil afin de construire une relation de confiance avec eux, tout en vous positionnant en tant que spécialiste.

Demander trop d’information dans le formulaire.

Si votre landing page vise à obtenir des renseignements, votre formulaire doit être assez court pour être simple et rapide à remplir, mais aussi assez long pour ne pas avoir l’air d’un amateur !

Proposer trop de choix aux visiteurs

Certains webdesigners semblent penser que la satisfaction du visiteur nécessite une meilleure liberté de choix.

Faites attention, cette stratégie peut sérieusement compromettre l’efficacité de votre landing page !

Les internautes ne veulent pas perdre trop de temps à choisir, mais ils veulent des résultats rapides. Vous devez donc considérer votre landing page de telle manière qu’elle ne nécessite qu’une réflexion réduite. Faites en sorte que la conversion soit plus automatique que décisionnelle.

Adopter un nouveau concept de navigation

Sur une landing page, vous ne pouvez pas vous permettre de faire preuve d’une trop grande innovation en matière de navigation. Concentrez-vous plutôt sur ce que les utilisateurs connaissent, sur ce qui leur semble intuitif. Votre visiteur ne doit penser à quoi que ce soit d’autre qu’à votre produit. Il ne devrait pas perdre son temps à chercher comment naviguer sur votre page. Le défilement vers le bas demeure la meilleure option de navigation d’une landing page, car elle est universellement intuitive.

Négliger la durée de chargement

Même la meilleur landing page ne vous sera pas utile si vos visiteurs vous quittent prématurément en raison d’un long temps de chargement. Gardez à l’esprit que la durée de chargement reste la première cause de départ des visiteurs d’un site. Sur le web, la patience du consommateur est même moindre que dans la vraie vie. Alors pensez à nettoyer et d’alléger votre page de destination autant que possible avec des images redimensionnées, du code simplifié et des animations restreintes.

Proposer des liens vers d’autres pages

Cela détourne vos visiteurs du message de votre landing page.
Les liens vers d’autres pages n’ont rien à faire sur votre landing page.

Utiliser plusieurs boutons CTA

Cela crée de la confusion. Oui, il faut inclure un Call To Action sur votre landing page. Un CTA doit figurer au-dessus de la ligne de flottaison de la landing page. Mais contrairement à quelques idées fausses, multiplier le nombre de CAT dans votre page ne vous aidera pas à augmenter votre taux de conversion. Au contraire, vos visiteurs seront certainement très irrités par votre insistance.
Vous ne pouvez pas avoir un CTA incite à prendre rendez-vous, puis un autre pour télécharger une ressource. Au lieu de cela, choisissez un seul bouton CTA, distinct sans être agressif.

Assurez-vous simplement de l’installer de manière à ce qu’il reste en permanence visible et facilement accessible, même lors du défilement.

Omettre les tests utilisateur

Les tests utilisateurs sont votre seul moyen de veiller à ce que les performances de votre landing page correspondent à vos capacités. Une landing page requiert sans cesse l’attention de son propriétaire.

Le travail et le suivi sur votre landing page ne s’arrêtent jamais, et vous devez constamment vous adapter et vous lancer des défis.
N’hésitez pas à utiliser un outil qui vous permet d’étudier les interactions entre vos utilisateurs et votre page. Vous aurez ainsi la possibilité de déterminer les transformations requises pour favoriser la conversion.

QU’EST-CE QU'IL NE FAUT SURTOUT PAS FAIRE QUAND ON FAIT UNE LANDING PAGE ?

L’essentiel à retenir

La landing page est un pilier d’une stratégie digitale axée sur la génération de prospects. Prenez-en soin !

Maintenant que vous savez ce qu’il ne faut surtout pas faire quand on fait une landing page. N’oubliez pas, réussir ses landing pages est d’abord et avant tout une histoire de focus. N’essayez pas d’exagérer, soyez clair, travaillez sur votre rédaction et n’ayez qu’un seul objectif.

Pin It on Pinterest

Share This