Temps de lecture : 6 minutes

Si vous écrivez du contenu, c’est pour qu’il vende au final

Après tout, c’est le but ultime de votre démarche d’inbound marketing. Créer un contenu qui attire des visiteurs sur votre site, convertir ces visiteurs en prospects et transformer ces prospects en acheteurs.

Afin de pouvoir écrire un contenu marketing efficace, vous devez avoir un plan. Il est important de noter que chacune de vos offres de produits/services sera attribué plusieurs contenus. L’objectif est d’avoir une sélection de contenus pour chacune de vos offres de produit/service.

Ce que vous aller apprendre

Vous allez trouver dans cet article des instructions à propos de :

  • Ce qui rend une page de vente MAGIQUE
  • L’importance de bien soigner le contenu de sa landing page
  • La marche à suivre pour écrire du contenu

Qu’est-ce qui rend une page de vente MAGIQUE ?

Les techniques de copywriting ses paroles envoûtantes sont puissantes.

Mais elles ne sont pas encore magiques.

Ce qui va les rendre magiques, c’est VOUS !

En appliquant la règle fondamentale de la vente : une compréhension profonde de votre prospect cible.

De l’importance de bien soigner le contenu de sa landing page

Quelle que soit votre activité sur Internet, rappelez-vous que vous vendez des pixels, des visuels et des textes… Après tout, c’est la seule chose que votre visiteur voit lors de sa visite du site internet de votre entreprise !

Les contenus de votre site sont comme vos vendeurs qui servent vos clients. Leur travail consiste à considérer, satisfaire et enthousiasmer le client, pour que ce dernier passe à l’acte.

QUELLE EST LA MARCHE À SUIVRE POUR ÉCRIRE DU CONTENU IRRÉSISTIBLE ?

Des conseils concrets

Je vais maintenant vous emmener à découvrir la marche à suivre pour écrire du contenu irrésistible.

Le plan consistera à :

1. Choisir les profils d’acheteurs types

2. Brainstormer sur les contenus

3. Choisir la forme et le canal du contenu

4. Convertir

Étape 1 – Choisir les profils d’acheteurs types

Dans cette première étape, vous devez choisir le profil d’acheteur type votre contenu va cibler. Chaque profil aura des motivations, des intentions, des attentes, des problèmes différents. Aussi, chaque avatar devra passer à travers la prise de conscience, l’évaluation et la conversion.

Prenez donc le temps, avant de vous précipiter dans l’écriture persuasive de votre page de vente, de définir correctement votre client cible.

Demandez-vous en particulier :
Qui est ce prospect ?
Quels sont ses désirs ?
Quels sont ses rêves ?
Quelles sont ses frustrations ?
Quels sont ses besoins ?
Quelles sont ses peurs ?

Essayez de répondre clairement et précisément à toutes ces questions.

D’une part, cela facilitera grandement la rédaction de votre page de vente. Les réponses que vous obtiendrez pourront servir comme arguments de vente.

D’autre part, vous éviterez de faire la terrible erreur du mauvais positionnement.

En effet, il est possible que vous ayez écrit la meilleure page de vente au monde, si le produit qu’elle met en avant ne correspond pas aux besoins de votre client, vous ne convertirez pas (ou peu).
Mais attention, dans cet exercice de compréhension du prospect, évitez autant que possible de faire des suppositions.

À la place, appuyez-vous sur des sondages et des études chiffrées.
Mieux encore, prenez votre téléphone, appelez vos meilleurs clients pour leur demander directement ce qu’ils ressentent.

Les mots de vos clients sont des moyens de persuasion à eux seuls.
Vous devez ainsi déterminer le contenu à utiliser selon le profil choisi, voire le nouveau contenu à créer selon le profil voulu. Les contenus doivent faire progresser votre profil d’acheteur type du haut du tunnel au bas du tunnel.

Il est tout à fait possible d’avoir plusieurs profils pour le même contenu, mais n’en faites pas une généralité. Si vous avez établi des profils d’acheteurs types, ce n’est pas pour rien. Généralement, vous ferez facilement la part des choses et saurez quel contenu correspond à quel profil.

QUELLE EST LA MARCHE À SUIVRE POUR ÉCRIRE DU CONTENU IRRÉSISTIBLE ?

Étape 2 – Brainstormer sur les contenus

Utilisez ce que vous connaissez sur vos profils d’acheteurs types pour développer du contenu adapté aux attentes de ces derniers.

Trouvez les sujets de contenu qui intéressent votre client idéal.
C’est peut-être le point le plus important quand vous commencez à écrire du contenu qui fait vendre (et qui attire du trafic) : trouver les bonnes idées de contenus et des sujets qui intéressent votre client idéal.

Même le meilleur article jamais publié sur votre site ne vendra pas si le sujet ne concorde pas avec les problèmes, les frustrations et les challenges de votre client idéal.

En choisissant les bons sujets de contenu, vous serez en mesure de créer un contenu incroyable. Prenons comme exemple la niche du développement personnel : certains profils seront intéressés par la même niche, mais un profil d’acheteur pourrait être intéressé par la confiance en soi quand un autre préférerait connaître les différents moyens de persuasion.

Créez du contenu pour chacune des trois phases du tunnel de contenu.

QUELLE EST LA MARCHE À SUIVRE POUR ÉCRIRE DU CONTENU IRRÉSISTIBLE ?

Étape 3 – Choisir la forme et le canal du contenu

Définissez la forme de votre contenu :

  • Image,
  • Vidéo,
  • Texte (article),
  • Infographie,
  • Etc.

Définissez ensuite la plateforme et le canal sur lesquels vous allez publier votre contenu.

Par exemple :

  • Facebook,
  • Instagram,
  • Twitter…

Étape 4 – Convertir

Cette dernière étape vise à établir un lien entre vos prospects avec votre objectif final. Offrez de la valeur dans chacun des contenus créés, donnez la possibilité à vos clients de vous communiquer leurs coordonnées, de s’inscrire à votre newsletter, ou tout simplement d’acheter votre produit ou votre service.

N’oubliez pas d’effectuer un appel à l’action, ou Call To Action en anglais.

Exemple :

Si vous écrivez un article de blog : « Les 10 bonnes raisons de manger des tomates bio », Un appel à l’action du type : « 50 % sur toutes nos graines de tomates biologiques » fonctionnera parfaitement bien. N’allez pas proposer des graines de potiron après un article sur des tomates bio…

L’appel à l’action ou « call to action » est une mention incitant le contact publicitaire ou le destinataire d’un document de marketing direct à commencer plus ou moins immédiatement une action recherchée par l’annonceur (prise de RV, retour coupon, clic sur un bandeau, etc.).

L’appel à l’action est un élément rédactionnel souvent incontournable dans le domaine du marketing direct. Il prend habituellement la forme d’un verbe d’action à la deuxième personne du pluriel.

L’appel à l’action, qui apparaît communément sous la forme d’un bouton très visible, devrait remplir la page de vente et rappeler le bénéfice principal que vont obtenir les utilisateurs.

– cliquez ici
– participez au tirage au sort – appelez le 800..
– renvoyez le coupon réponse
– etc.

Même si le contact a déjà identifié l’opportunité d’action (un bandeau publicitaire est par définition cliquable), les études ont largement prouvé que la formulation et la mise en évidence d’un appel à l’action favorisent le taux de réponses.

Convaincre votre lecteur des bienfaits de votre offre ne vous apportera pas grand-chose s’il s’arrête là et quitte votre page de vente.

Il est essentiel d’incorporer un appel à l’action efficace sur votre page, pour inciter votre prospect à aller plus loin (achat, contact, demande de devis, etc.)

De l’importance de restreindre le choix pour le visiteur à une seule action

La question de l’internaute que votre landing page doit TOUJOURS répondre est :

« Que dois-je faire ensuite ? »

Or, n’oubliez pas que trop de choix paralyse.

Face à une multitude de possibilités, l’internaute va fuir.
Simplifiez. Résistez à la tentation de donner trop d’informations sur la première page que votre utilisateur visite.

L’erreur fréquente est de ne pas expliquer clairement à l’internaute quelle action il doit engager

La question de l’internaute à laquelle répond votre call to action est :

« Que suis-je censé faire sur cette page ? »

Sur chaque page de votre site, il faut minimiser « le bruit » visuel, et focaliser l’attention de l’internaute sur « LA » principale action que vous attendez de lui.

Toutes les distractions & autres appels à l’action doivent être mises au second plan. Le visiteur de votre de votre site ne doit se poser aucune question.

Ci-après, les 6 grands principes qui régissent le succès d’un contenu.

1. La simplicité
Faire en sorte que l’information soit aussi simple que possible et accessible au plus grand nombre est l’un des secrets de votre Content Marketing.

2. L’inattendu
Si c’est pour donner une information que tout le monde connaît déjà, passez votre chemin !

Ce qui marque ces contenus formidables, ce sont la révélation d’un fait surprenant. Par exemple, dans l’un des articles étudiés, une enquête révélait que les hôtels 5 étoiles étaient beaucoup plus sales que ce que les gens croient.

Assez pour en étonner plus qu’un !

3. Le tangible
Pour que votre Content Marketing génère un engagement supérieur, vos contenus doivent directement placer une image dans la tête du lecteur.

Revenons à l’exemple des hôtels 5 étoiles qui sont une niche à bactéries. Vous n’avez aucun mal à vous sentir dégoûté et à vous imaginer en train de vous rouler avec plaisir dans un lit qui semble si confortable, mais qui n’est pas très bien entretenu.

Se projeter en lisant votre article, c’est ce que vos lecteurs veulent.

4. Le concret
Evidemment, il faut souvent appuyer la proposition d’un fait surprenant par des témoignages.

Si certains internautes sont prêts à croire tout ce qu’ils lisent sur internet, d’autres voudront des preuves, comme des sources fiables, une enquête approfondie ou des captures d’écran.

Pour qu’une majorité d’internautes réagissent avec votre publication et la partage avec leur propre communauté, vous devez leur présenter des faits authentiques.

Sinon, les plus sceptiques laisseront votre contenu sans la moindre action.

5. L’émotionnel
Ce point est directement lié au précédent.
Quand votre audience parcourt votre contenu, elle doit ressentir quelque chose et peu importe que le sentiment soit positif ou négatif.
Même la colère se partage et souvent bien plus facilement que la joie.

6. La diffusion
Au moment d’élaborer votre calendrier éditorial et de choisir les sujets à aborder, vous devez vous poser la question suivante :
Si j’étais le lecteur, voudrais‑je partager ce contenu avec mes amis ?

Il est impératif que la réponse soit affirmative, sinon passez à l’idée suivante.

En respectant cet enchaînement de bonnes pratiques et d’émotions, votre Content Marketing gagnera en performance et en efficacité.
À compter d’aujourd’hui, trouvez des solutions pour que vos contenus contiennent ces 6 éléments.

QUELLE EST LA MARCHE À SUIVRE POUR ÉCRIRE DU CONTENU IRRÉSISTIBLE ?

L’essentiel à retenir

Pour écrire du contenu qui se vend, vous devez commencer par les sujets qui intéressent vos clients.

Après la découverte et la classification de vos idées de contenu, vous pouvez tranquillement écrire votre article blockbuster.

N’oubliez pas que votre objectif ultime est de créer l’article le plus complet qui existe sur le sujet. Cet article sera tellement utile qu’il sera régulièrement partagé par vos lecteurs.

Après avoir rédigé votre contenu, vous devez l’optimiser

Optimisez d’abord votre contenu pour qu’il soit (très) bien référencé dans les moteurs de recherche.

Optimisez aussi votre article pour que celui-ci soit facile et agréable à lire par vos lecteurs. La dernière chose que vous souhaitez éviter est qu’ils cessent de lire.

Finalement, terminez votre contenu avec un appel à l’action redoutable pour générer un maximum de conversions et de ventes sur le long terme.

Pin It on Pinterest

Share This