Temps de lecture : 6 minutes

Les moteurs de recherche doivent proposer le contenu le plus pertinent possible.

Le référencement naturel (SEO) évolue constamment, avec l’évolution régulière de l’algorithme de Google.
Cette année, deux changements majeurs ont eu lieu en juin et en novembre, avec des impacts majeurs pour tous les sites qui ne satisfait plus aux nouvelles normes de Google sur la vitesse du site, la lisibilité du contenu, la fraîcheur du contenu…
Ces changements ont eu un impact soudain sur des dizaines de sites.

Cependant, malgré tous ces changements, s’il y a une seule chose qui n’a pas changé, c’est l’importance de produire du contenu de qualité pour être reconnu par le moteur de recherche de Google.
Le Contenu et le SEO (le fond et la forme) vont de pair, car l’écriture d’un grand contenu qui n’est pas visible (c’est à dire optimisé pour Google), est inutile.

De même, si vous optimisez vos contenus SEO, mais que ces textes sont inintéressants, sans valeur ajoutée… alors les gens ne resteront pas longtemps sur la page, chercheront un nouveau contenu plus pertinent… et là des sanctions venant de Google va tomber.
Voilà pourquoi nous devons créer du contenu pour Google, mais aussi pour les utilisateurs d’Internet.

Parce qu’au fond, les gens se servent des moteurs de recherche pour trouver des réponses ou des solutions à leurs questions, et c’est pourquoi les moteurs de recherche doivent leur offrir le contenu le plus pertinent possible.

Il existe donc un lien étroit entre le marketing de contenu et le SEO.

Ce que vous aller apprendre

Pour mieux comprendre et approfondir le sujet, nous allons voir de plus près les points suivants :

  • Comprendre l’optimisation des textes
  • Pourquoi Optimisez votre contenu pour Google ?
  • Des conseils concrets sur l’optimisation de votre contenu pour Google

Comprendre l’optimisation des textes

En premier lieu, il est nécessaire de connaître le contenu de Google.
Vous trouverez trois interprétations du contenu dans l’image ci-dessous.

C’est pour savoir comment Google travaille sur le contenu, et surtout de comprendre que ce n’est pas nécessairement la quantité de renseignements autour d’un sujet qui assurera un meilleur positionnement.

Pourquoi Optimisez votre contenu pour Google ?

L’amélioration de ses classements sur Google est l’une des préoccupations des sociétés présentes sur internet.
Afin d’y parvenir, il est nécessaire d’optimiser ses textes.

COMMENT OPTIMISEZ VOTRE CONTENU POUR GOOGLE ?

Des conseils concrets

Votre site Web est un support qui doit obtenir le trafic de robots Google.

Nous verrons ensemble dans cette partie comment optimiser votre site web et votre contenu afin d’attirer les robots Google et ainsi avoir un maximum de chances d’être mieux référencés.

Parmi toutes les plateformes de création de pages web, la plus connue reste WordPress. Vous pourrez ainsi définir une multitude de champs liés au référencement.

Toutefois, les champs suivants peuvent aussi être modifiés sur toutes les plates-formes de création web :

  • Les méta-titres
  • Les méta-descriptions
  • L’URL
  • Le corps de texte

Première étape – définir le méta-titre

En termes simples, le méta-titre est le champ le plus important de toute page Web lorsqu’il apparaît sur Google.

Ce titre est simplement celui qui s’affichera dans les moteurs de recherche, il faut donc faire preuve de cohérence, donner une description précise mais courte du contenu de votre page, et doit informer le moteur de recherche de ce qui se trouve sur cette page.

C’est pendant cette étape que les mots-clés et les expressions clés que vous avez définies lors de votre brainstorming devraient être utilisées et que vous avez découvert lors de l’utilisation de l’outil de planification des mots-clés Google.

En utilisant ce mot-clé ou cette phrase, vous pouvez créer un titre d’environ 70 caractères qui définira le contenu de votre page Web d’une manière précise et attrayante.

COMMENT OPTIMISEZ VOTRE CONTENU POUR GOOGLE ?

Deuxième étape -définir la méta-description

La méta-description correspond simplement à ce qui figure au-dessous du titre. Cette description décrit de façon un peu plus détaillée le contenu de la page Web.

Même si les moteurs de recherche n’utilisent pas votre méta-description pour déterminer comment vous vous classerez dans le moteur de recherche, les visiteurs liront cette description pour savoir si leur intention ou contexte peut être satisfait par votre méta-description. De nouveau, rendez cette méta-description intéressante pour le visiteur. Votre description doit inclure des mots qui décrivent le contenu de votre page, de façon à ce que le visiteur puisse cliquer sur votre résultat.

Là encore, il existe des règles de longueur de sorte que le moteur de recherche ne réduit pas considérablement votre description : elle ne doit pas dépasser 150 caractères.

Il est possible d’afficher un appel à l’action dans votre méta-description.

COMMENT OPTIMISEZ VOTRE CONTENU POUR GOOGLE ?

Troisième étape – définir l’URL

C’est l’un des étapes le plus importante. L’URL d’un site Web présentera votre page aux visiteurs et aux moteurs de recherche. Ne laissez pas l’URL dans son état initial. Veillez à ce qu’il soit cohém vestibulum. N’oubliez pas d’insérer des mots clés dans votre URL afin d’aider le moteur de recherche à mieux référencer votre site Web.

Voici à quoi devrait ressembler votre URL : http://www.monsite.com/keywords-quidecrivent-mon-contenu

Quatrième étape – le corps du texte

Le corps du texte correspond simplement à votre contenu. Quel que soit le media que vous allez employer, il est très important pour les moteurs de recherche d’avoir un corps de texte. Cet ensemble de texte peut être l’article de votre site web ou blog, il peut être votre description sur. Instagram, YouTube et Pinterest, mais certaines règles s’appliquent.

Essayer d’avoir un minimum de 500 mots par article avec du contenu de qualité, n’écrivez surtout pour écrire et obtenir le nombre minimum de mots. Pour des descriptions vidéo ou sur Instagram, il est évident que vous n’avez pas besoin d’avoir 500 mots.
Dans votre corps de texte, utilisez les mots clés et les expressions que vous avez définies durant votre brainstorming ou lors de l’utilisation de l’outil de planification des mots-clés Google, les moteurs de recherche pourront ainsi mieux vous orienter.

Petit conseil :
Si votre site web est hébergé sur WordPress, sachez qu’il y a une multitude de plugins qui vous permettront d’atteindre le meilleur niveau de référencement (Search Engine Optimization, contenu optimisé pour les moteurs de recherche).

Le plus performant d’entre eux reste Yoast. Il vous permettra de garantir une bonne lisibilité de votre article, un bon référencement avec un accent sur les mots clés présents dans votre corps de texte, dans votre méta-description et dans votre méta titre. Il vous permettra principalement de constater les erreurs de référencement ou d’écriture présentes dans vos articles.

Mais c’est quoi un contenu de qualité ?

Voilà une bonne question…
Le contenu de qualité est un contenu qui répond aux attentes de l’utilisateur, et si possible lui donne un peu plus.
Sachant qu’en fonction de votre but, la nature de votre contenu marketing peut être différente.

Voici 3 grandes catégories de contenus :

Le contenu “pilier” :

Ce sont de longs articles intemporels, qui sont ici à titre de références.
Ces articles de blogs font plusieurs milliers de mots (comme cet article !), et permettra de vous positionner sur des mots clés stratégiques.
La rédaction de tels contenus marketing prendra au moins 2 heures, souvent 4 heures.
Il y a une très bonne structure des images, des listes à puces, des vidéos… originales.
Vous devez vous dire une fois l’article rédigé “Wow, même moi j’ai appris un truc” où
“J’aurais vraiment aimé lire un tel article à mes débuts”

Le contenu “défensif” :

Il s’agit d’articles plus simples qui vous permettent de vous positionner sur une expression moins stratégique et moins difficile.
Ces articles sont rédigés en moins d’une heure à 1h30, et font moins de 1000 mots.
Cela peut être aussi une interview écrite, un avis d’expert, un témoignage client…
Ils ont pour but de répondre à une question ou à une expression.

On y trouve des images et des illustrations, mais elles sont génériques.

Le contenu “SEO” :

Il s’agit de contenus faits rapidement pour être positionnés sur une petite expression.

Le but est d’être présent sur une expression peu concurrentielle ou avec peu trafic.

La rédaction se fait en moins de 1h (avec une rapide relecture et validation).

Il peut s’agir d’une photo, d’une vidéo, d’une infographie… accompagnée d’explications.

Le texte fait souvent plus de 800 mots (il est difficile d’évoquer un sujet en moins de 500 mots, mais c’est possible).

  • Le contenu “Bonus” :

Il s’agit du contenu pour obtenir des renseignements de contact pour vos prospects.
Par exemple des livres blancs à télécharger, des supports Powerpoint, des checklists, des études, des cas clients…
L’objectif est de faire remplir un formulaire.

  • Rafraîchissez votre contenu existant

C’est le premier conseil à suivre ! Votre site n’est pas uniquement destiné aux utilisateurs, mais aussi aux moteurs de recherche.
Il ne faut pas oublier qu’un contenu riche et original est le critère le plus important pour les moteurs de recherche surtout Google qui cherche à être la plus grande source d’informations au monde.

Les critères qu’il faut respecter seront classés sous 2 catégories :

Pour l’internaute :
Le Contenu doit être riche, intéressant et sous forme de paragraphes avec des petits titres attractifs,
Les images doit être jolie et ergonomie
Il faut que les liens soit clairs pour que l’internaute trouve facilement ce qu’il recherche.

Pour les moteurs de recherche :
Le Contenu doit être riche et relativement grand.

De plus, il doit être original et unique (non-dupliqué ou copié des autres sites web),

Les balises « H » doit être présent.

L’optimisation des titres et des descriptions sur chaque page en dehors des formations de référencements naturel vous sera très utile pour pouvoir apprendre toutes les techniques d’optimisation et du « ON Page »,

Il faut que les titre soit cohérent ainsi que les descriptions et contenu de la page,

Les images doivent être bien nommées (n’oubliez pas les attributs ALT).

  • Réflexions finales sur le duo SEO et marketing de contenu

Comme le paysage du référencement est en constante évolution, vous avez besoin d’adapter en permanence votre stratégie de marketing de contenu et vos techniques d’optimisation du référencement afin qu’elles fonctionnent correctement avec les dernières évolutions de l’algorithme de Google.
Il est difficile de parvenir systématiquement à de bons résultats en ligne si vous ne comprenez pas la relation étroite entre le référencement et le marketing de contenu.

À l’aide de l’optimisation du contenu, la création de liens et à l’optimisation sémantique… vous pouvez offrir du contenu que les moteurs de recherche comprennent et qui plaira à votre auditoire.

Au bout du compte, vous obtiendrez une solide présence en ligne qui profitera à votre entreprise pour les années à venir.

Afin de résumer les pratiques exemplaires, voici un document infographique qui résume les pratiques exemplaires de SEO 2022 :

• Identifier les bons mots clés (volume / difficulté / pertinence dans le cycle d’achat)
• Regrouper vos pages selon les différentes thématiques (la sémantique)
• Écrivez pour vos lecteurs (du bon contenu, lisible…) et aider Google à le comprendre (titre, liens…).
• Travailler sur votre réseau interne (netlinking) pour promouvoir les pages clés de votre site.
• Analyser les performances de votre site afin de vérifier qu’il répond aux normes de Google (GT Metrix)
• Mettez à jour vos «top page» pour veiller à ce que le contenu demeure actuel et toujours supérieur à celui de la concurrence.

COMMENT OPTIMISEZ VOTRE CONTENU POUR GOOGLE ?

L’essentiel à retenir

Si vous voulez figurer dans les premiers résultats de recherche de Google, la production de contenu optimisé est inévitable.

Le meilleur moyen de ne pas nuire à son SEO naturel à long terme est d’obtenir des liens, de créer du contenu… de la manière la plus naturelle possible en évitant les techniques trop limites.

Des champs liés au référencement web :

• Les méta-titres
• Les méta-descriptions
• L’URL
• Le corps de texte

Pin It on Pinterest

Share This